Bandeau Jonx

BieNVeNue à La JoNX !

L'Association des habitant-e-s de la Jonction (AHJ) se mobilise et vous informe pour faire du quartier un lieu de convivialité.

A la une !

Rénovation des immeubles Honegger

Des médiateurs pour répondre aux locataires ?

L’Hospice général, propriétaire des 5 barres de la Cité Carl-Vogt, a organisé 5 soirées pour expliciter les travaux de rénovation envisagés. Les habitants, qui ont bien répondu à l’invitation, ont pu s’exprimer après la présentation des travaux par le bureau d’architecte. Des inquiétudes au sujet des augmentations de loyer, des nuisances durant les gros travaux, etc…
C’est un chantier immense qui ne va pas être simple à gérer. Plusieurs situations d’habitants sont complexes (handicap, personnes âgées, mauvaise compréhension des informations, etc..).
Le comité AHJ et le comité Honegger constatent qu’ils ne pourront pas assumer le travail de relais entre les habitants et l’Hospice général, et suggèrent le recours à des médiateurs.

> en savoir plus

 

Tour des Maraîchers

L'ASLOCA demande une table ronde

L’Asloca a adressé une lettre à l’Hospice général afin qu’il organise une table-ronde avec les différents bailleurs sociaux de la place. L’Asloca demande la suspension de la procédure judiciaire tant que la table ronde ne sera pas terminée.

> en savoir plus

 

Parade du Père Fouettard et de la Chauchevieille

La galerie de photos

Maxime a immortalisé la parade 2016 organisée par la Maison de quartier de la Jonction.

> retrouvez ses clichés sur son site

 

Comité de l'AHJ

Tours des Maraîchers

Le comité poursuit son soutien aux locataires expulsés dans la procédure engagée par l'Hospice général, propriétaire des tours destinés à la démolition. Certains n'ont toujours pas été relogés...

Rénovation des immeubles Honegger de la Cité Carl-Vogt

Les séances d'informations organisées par l'Hospice général ont reçu un bon écho et permis de fructueux échanges. Le comité de l'AHJ, le comité Honegger et l'association 60x60 suivent de près le dossier et défendent la nécessité du dialogue entre propriétaire et locataires.

Collectif des associations d'habitants de Genève

Avec les autres associations d'habitants de quartiers, le comité de l'AHJ travaille sur la politique du logement à Genève. Enjeux du moment : les expulsions, la précarisation des locataires, le droit au logement, le contrôle des loyers... et dénoncer les pires réalisations en matière de logement.

Sécurisation de l'avenue Sainte-Clotilde

Suite la nette augmentation du trafic sur cet axe qui n'a pas été conçu pour une forte affluence, plusieurs associations dont l'AHJ, ont demandé en 2013 à ce que le passage pour piétons soit réhaussé afin de ralentir les affolés de la pédale de droite et ainsi sécuriser le passage de piétons, en particulier celui des chérubins de l'école Cité-Jonction. Cette réalisation devait être achevée en septembre. Mais voilà... Réponse de la Ville (extrait) :

"- Autorisation de construire : demande de complément en cours de traitement suite à la demande du canton de modifier la pente du seuil et de donner des informations complémentaires sur les places de stationnement supprimées par l'aménagement. L'autorisation de construire n'est donc pas encore délivrée à ce jour.  Nous avons bon espoir qu'elle le soit dans les semaines à venir.
- Travaux du CAD Ecojonction : malheureusement nous n'avons toujours pas d'information quant à la date des travaux sous maîtrise d'ouvrage SIG. Cette situation met en péril trois de nos chantiers connexes mais nous n'avons pas de prises sur les arbitrages politiques en cours.
(…) nous faisons de notre mieux pour faire avancer la situation, qui malheureusement ne dépend pas que de nous comme vous l'aurez bien compris. Nous reviendrons vers vous dès que nous serons en mesure de vous donner un planning fiable de réalisation."

Pointe de la Jonction

Le comité a délégué des représentants au Forum de la Pointe de la Jonction. Aux dernières nouvelles, la Ville devrait racheter un bout de terrain appartenant à l'Etat en complément de celui qui lui appartient déjà pour finaliser le parc.

Espace Quartier

Le comité a été convié à l'inauguration de l'espace de l'Unité d'espace communautaire, situé à la rue Michel-Simon, qui a rouvert ses portes. Un salle pourrait être mise gratuitement à disposition des habitants moyennant une contrepartie à définir.

> voir le flyer de la Ville de Genève sur l'antenne sociale de proximité

60x60, l'asso' hyper-créactive !

Expo des projets

Du 12 au 21 décembre 2016, l'association expose à l'arcade du 36 rue du Village-Suisse ses divers projets communautaires au sein de la Cité Carl-Vogt.Y seront notamment présentés les posters du fameux Déjeuner sur l'herbe, série de photographies réalisé par Tilo Steireif au square des 3 Platanes en 2013, sans oublier les oeuvres de nos artistes locaux. Le vernissage est prévu le 12 décembre à 18h30.

Rénovation de la cité Carl-Vogt Honegger

Comme vous avez pu le constater, le nom de 60x60 a été prononcé à de multiples reprises ces dernières semaines par l'Hospice général, lors des séances de présentation à l'arcade du bd Carl-Vogt et lors de l'assemblée des locataires du 22 novembre à la Maison de quartier.

60x60, c'est bien sûr le module de base sur lequel nos immeubles sont construits - et donc le point de départ de tout - mais c'est aussi devenu, en tant qu'association, un interlocuteur privilégié et incontournable - avec le comité Honegger et l'association des habitants de la Jonction - en vue du long processus de rénovations des immeubles qui s'annonce. Nous sommes heureux de cette reconnaissance et espérons pouvoir apporter notre expérience et notre savoir-faire au cours des prochaines années, dans le même esprit de participation et d'engagement auprès des habitants qui nous ont toujours motivé depuis le début de notre projet en 2010.

Parc de la Baleine

Vous l'aurez sans doute remarqué : une fusée rouge et blanche, portant le doux nom d'AIDEC (SPACE AGENCY), a atterri dans le parc de la Baleine. D'abord imaginée pour devenir un réservoir d'eau de pluie servant à irriguer les potagers du parc Gourgas, elle a été installée une première fois pendant la Ville est à Vous de ce printemps, puis elle s'en est allée à Lugano où elle a trôné au beau milieu de la place Guillaume Tell, avant d'être une des attractions d'Arte Casa (sorte de Palexpo tessinois). C'est donc une fusée migrante qui s'est plantée là, demandant à passer l'hiver auprès de sa copine la baleine. Ne dites surtout pas que cette installation ne sert à rien. Certes, ce n'est pas à proprement parler un "jeu". Sa fonction est autre, celle de nous faire rêver et de nous emmener sur une planète inconnue où, pour reprendre l'expression de Robert Fillioud, "l'art permet de rendre la vie plus belle que l'art". A méditer...

Almanach de la rue du Village-Suisse

Une brochure d'informations pratiques, culturelles et sociales, destinée aux habitants de la cité Carl-Vogt et du quartier de la Jonction, est actuellement en préparation dans le laboratoire à idées de 60x60. Il s'agit d'une sorte d'almanach (nom d'origine arabe signifiant "année", pour continuer dans la veine des moucharabieh et autre norme Maroc), qui réunira des images et des textes sur le quartier et bien entendu sur la cité Carl-Vogt : son histoire, sa faune, sa flore, ses fêtes, avec des recettes culinaires, des conseils de jardinage, des adresses utiles et des dates à ne pas manquer (comme les fameuses Saintes-Glaces ou la fête des Voisins). Nous espérons sa sortie vers fin janvier 2017. Son nom complet (encore provisoire) : "La Baleine agile, Almanach de la rue du Village-Suisse".

> NOUVEAU SITE INTERNET !

Un parc à la Pointe de la Jonction ?

6 associations et 5'500 pétitionnaires disent oui !

"Les objectifs de cette pétition sont simples: profiter du déménagement du dépôt des trolleybus, situé derrière l’usine Kugler, pour transformer cette parcelle en espace vert accessible à tous. Les pétitionnaires relèvent que les accès aux points d’eau sont rares et surtout que le quartier de la Jonction, l’un des plus denses de Genève, manque cruellement de lieux de détente". (E. Lecoultre, Courrier)

"Le texte invite les autorités à réaliser, en 2019, un espace vert sur la parcelle étatique de 16'000 m², située entre l’usine Kugler et la pointe. Soit juste après le déménagement des hangars des Transports publics genevois (TPG), qui s’y trouvent actuellement, vers le site«En Chardon», un nouveau dépôt près de l'aéroport". (L. Gabus, Tribune de Genève)

> voir l'article du Courrier

> voir l'article de la Tribune de Genève

 

L'Hospice, institution d'action sociale ?

Oui... mais sur le dos des locataires !

"La quête d’un appartement genevois relève parfois de l’impossible. Surtout lorsque, ne bénéficiant pas de revenus confortables, on est exclu d’emblée par une institution sociale et publique. Valérie en a fait l’expérience en mars dernier en postulant pour un logement appartenant à l’Hospice général. Le loyer exigé pour ce trois-pièces à la Jonction était de 1200 francs. Mais la régie Daudin, chargée de l’attribution, avait reçu des consignes claires de la part de l’Hospice: ne considérer aucun dossier de candidats dont les revenus mensuels étaient inférieurs à 6000 francs, soit cinq fois le loyer." (E. Lecoultre, Courrier)

> voir l'article du Courrier

> voir l'article de la Tribune de Genève

Ce que les articles ne disent pas :

Avec le départ du précédent locataire le loyer est augmenté de 34% : il passe de Fr. 1135.- (charges comprises) à Fr. 1523.- (charges + place de parking compris). Oui, oui, entre temps, il faut prendre une place pour la tuture en plus...

Alors que :

- la place de parking faisait précédemment l'objet d'un bail à part, et que le coût mensuel passe de Fr. 160.- à 200.- et que le garage s'ouvre - enfin quand certains locataires n'oublient pas de le fermer - avec une simple clé, que la porte est lourde et grince à réveiller les voisins et que le garage est vétuste et sinistre. A titre de comparaison : parking du centre commercial aux Charmilles : Fr. 180.- mais avec ouverture automatique par badge et garage bien éclairé

- l'appartement ne fait l'objet d'aucune rénovation pour le prochain locataire : un coup de peinture et une légère réfection du parquet, et qu'aucun travaux n'ont été réalisés durant les 15 dernières années

- l'immeuble - comme tout l'ensemble de la Cité Carl-Vogt, n'est par entretenu régulièrement (sauf nettoyage par le concierge) et se delite inexorablement

> voir à ce propos le combat du comité Honegger

D'autre part, l'Hospice général s'est engagé à aider ses locataires explusés des tours de la rue des Maraîchers. Mais aucun des postulants au 3 pièces en question n'a obtenu l'appartement, alors que le propriétaire et le quartier sont les mêmes, et le standing quasi similaire.

Enfin, sachez que :

- c'est minimum 6 mois d'attente pour obtenir une réponse si vous envisager de faire rafraîchir votre appartement que vous occupez depuis plus de 15 ans, et lorsque vous partez, c'est à vous de prendre contact avec les corps de métiers

- le service immobilier de l'Hospice ne répond jamais aux courriers de ces locataires (pas même un accusé de réception), et la régie Daudin affirme qu'elle ne reçoit pas les recommandés que vous envoyez

- on vous oblige à organiser des visites, mais aux dates convenues, étonnamment personne ne vient, et vous devez ensuite vous organiser avec les personnes intéressées

- dans le cas d'une résiliation anticipée, il faut trouver des éventuels repreneurs solvables - ce qui n'est pas difficile -, mais ce ne sont en tout cas pas eux qui seront choisis

- alors que vous avez fournis toute une liste (alors qu'un seul suffit) de locataires solvables prêts à reprendre le bail à la date de résiliation et que la régie dispose de dizaines de dossiers pour un appartement similaire récemment mis en location, on vous fait quand même payer un mois supplémentaire, même si vous l'avez libéré plus tôt que prévu pour permettre l'exécution des travaux...

Donc, l'action sociale, oui certes, mais sponsorisée par les locataires.

 

Des logements pour tous ?

Réponse aux urnes !

Communiqué de presse du comité d’initiatives « Construisons des
logements pour toutes et tous ! »

Le comité d’initiatives se réjouit de l’aboutissement de ses deux initiatives :
-­‐ « Construisons des logements pour toutes et tous : davantage de coopératives et de logements bon marché !»
-­‐ « Construisons des logements pour toutes et tous : une priorité en période de pénurie !»

Ces aboutissements marquent une étape décisive vers la concrétisation du droit au logement et la mise en place d’une véritable politique sociale du logement à Genève.

Une large coalition réunissant les partis politiques de gauche, des syndicats, des associations de quartier, l’ASLOCA, le RPSL, les associations de locataires et le Groupement des coopératives d'habitation genevoises s'est rassemblée pour proposer cette double initiative populaire législative.

> en savoir plus

 

> ACTUS PRECEDENTES

Agenda

A venir

Nouveau !

Le site de 60x60

 

Et encore plus à la MQJ

La Jonx sur Facebook

 

Action Pubelle
la vie
!

Pub anti-pub à commander : info@jonx.ch